Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juillet 2007 5 20 /07 /juillet /2007 22:56
Les soldats parcourent la zone sécurisée.  le sol est jonché de leurs camarades  et des créatures difformes, assemblage de corps  maigres et d'immenses griffes et dents. Un homme se penche sur l'un de ces cadavres. Il dit n'y rien comprendre. Tout le monde présent est aux aguets. Les créatures peuvent surgir du sol à n'importe quel moment. Tous, les troupes à pied, les tanks, les hélicoptères, et même les engins spatiaux en orbite autours de Beldine regardent vers son sol pour y voir du mouvement. Et c'est du ciel que surgit cette météorite. Le vaisseau qu'elle traverse ne la ralentit même pas. Il explose silencieusement dans l'espace. un message avertit les soldats au sol, un peu tard. La météorite s'écrase sur le sol avec fracas et bruit. Une explosion suivie d'un brasier remplit l'air de fumée. Les soldats se replient vers la périphérie de la zone. Peu ont vu l'homme qui est sorti en marchant du brasier. Ses yeux sont de lave, ses poings serrés évoquent la pierre. Certains radars ont vu cet homme se mettre en position de combat. 
  L'homme, si on peut l'appeler ainsi, a prit  son temps. Il agissait  avec des gestes en apparence lents. Sans que le soldat s'en rende compte, sa tête se retrouvait entre les mains de l'homme, qui prit son temps pour lui broyer le crâne, indifférent aux balles qui ricochaient contre lui. Un missile fonça sur lui. Il se retrouva maitrisé par sa cible, avant d'être envoyé contre son lanceur. Avec un calme apparent, il mit ses mains sur un tank, et celui ci prit la température et l'apparence de la lave en fusion. Des pierres furent soulevées sans effort apparent de l'homme, et furent envoyés sur les engins volant avec une vitesse telle qu'ils ne purent les éviter.

Il ne lui fallut que dix minutes pour détruire les hommes et les machines. Il n'avait pas dit un mot . Parcourant le  terrain, il vit un soldat qui rampait . Il le rattrappa. L'hoimme était effrayés. La peur et la douleur le faisaient pleurer.
"Pourquoi ? " Demanda-t-il.
L'homme planète le prit par le col, approcha son visage du sien et lui dit calmement.: "J'ai moi même posé cette question tellement de fois. Pourquoi vous battez vous et pourquoi tuez vous même ceux qui n'ont rien à faire dans vos guerres ?"
  Il abattit le soldat vers le sol tellement fort que le corps de celui-ci s'enfonca dans la terre et fut recouvert. La planète connue sous le nom de Kasel-Riga, dans le corps du colonel Ryan, se dirigea vers le sud. Il y avait des villes là-bas, peuplées d'autres humains à tuer.

Partager cet article

Repost 0
Published by Space Freak - dans planet Blues
commenter cet article

commentaires

Forme noire. 21/07/2007 11:35

Enfin.
Je commençais à m'ennuyer,j'étais prêt à partir(ouais m'dame)
Les actvités dans un océan d'huile n'existent pas.
Et quand je vois qu'il arrive de l'espace rien que pour moi une planête entiére dans un état d'exitation qui frise la démence...
JE JUBILE!!!
bIENVENUE CHEZ MON NOUVEAU CHEZ MOI KASEL-RIGA

Kasel-Riga 22/07/2007 12:15

Jubile si tu le veux, petite chose, bientôt tu comprendra ce qu'il en coute d'esayer de polluer une planète-entité comme nous autres. Je ne sais pas ce que tu es, je ne sais pas d'où tu viens, mais tu vas bientôt regretter de ne pas y être resté. J'ARRIVE!!!

Présentation

  • : Le blog de Space Freak
  • Le blog de Space Freak
  • : Je crois que je sais écrire de la science fiction
  • Contact

Recherche