Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2007 1 17 /09 /septembre /2007 23:11

            Il faudra encore patienter un ou deux jours pour voir la fin des aventures de nos amis space freaks et autres. Aussi je vous propose un petit texte pour patienter.

 

J’ai toujours vu le vaisseau volant et évitant les comètes et météorites comme un dauphin nageant dans l’océan. Je suis un Space Freak. Je m’appelle Dollon. Je suis le premier de la cinquième génération. Je peux tenir quinze ans avant de succomber aux accélérations de la drogue. Je plonge dans les galaxies, je me baigne dans la voie lactée, je nage entre les étoiles. Tous ces gens qui sont tranquillement en train de regarder un paysage qui défile trop vite à travers leur hublot ne me connaissent pas. Ils préfèrent oublier quel est mon rôle. Certains arrivent presque à oublier que j’existe. Je ne suis pour eux qu’une partie du vaisseau, une pièce comme un écran ou un boulon. Je ne leur en veux pas. Après tout, ils ne me voient jamais, et je leur rends cette politesse. C’est plutôt la compagnie Inter Galaxie qui leur rend, après tout, je suis sa propriété. Je ne suis pas humain, je ne suis qu’un clone génétiquement modifié. Nous avons tellement changé depuis les premiers « space freaks ». Ce genre de pensée m’occupe pendant que je vole. Nous avons évolué, et nous avons gagné des capacités que n’avaient pas les autres. Des capacités que nous gardons cachées, de peur qu’elles soient à leur tour exploitées par les compagnies. Nous sommes de plus en plus nombreux. L’espace exploré s’élargit, et les vaisseaux sont de plus en plus nombreux, et il en va de même de leurs pilotes. Un jour j’ai entendu dans l’espace que les hommes se propageaient dans l’espace comme les cellules d’un cancer. Je crois que c’était une pensée semée dans l’espace par Imperator. Il m’arrive de cueillir des pensées semées par mes semblables dans l’espace.

            Mais là, c’est différent. Cette pensée ne traîne pas dans l’espace, elle tend à s’épanouir. C’est un message très simple. Réveillez-vous, réveillez vous tous. Il ne m’est pas adressé, mais il va vers les planètes, vers toutes les planètes. « Réveillez-vous, a dit Beldine. Il est temps de nous faire entendre, de nous faire respecter. Réveillez-vous, a dit kasel-Riga. Un combat se joue entre une forme noire et nous, entre une entité de haine, deux planètes et des clones d’humain. Il est temps de nous montrer, il est temps de nous révéler. »

            Les humains n’entendent rien de ces appels, mais bientôt ils les entendront, ou plutôt, ils verront leurs effets. Moi et mes frères, nous pouvons les entendre, et nous allons les propager. Nous serons les messagers et vous serez les monarques, nous somes tous des vaisseaux. Les humains croient nous contrôler, alors qu’ils ne peuvent rien sans nous. Réveillez vous, planètes, entités, réveillez vous, nous nous réveillerons avec vous…

Partager cet article

Repost 0
Published by Space Freak - dans Space freaks
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Space Freak
  • Le blog de Space Freak
  • : Je crois que je sais écrire de la science fiction
  • Contact

Recherche