Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2007 7 07 /10 /octobre /2007 20:56
Voici une deuxième image,  que j'ai tenté "d'illustrer". En espérant toujours que la nouvelle plaise.
excusezmoi.jpg

Bur’orqu’ratie

 

            Je me souviens du jour de la grande fusion. Jamais je ne pourrai l’oublier. Jamais je n’oublierai le sacrifice de mes compagnons de voyage, morts pour me permettre d’accéder à la dernière salle, celle où se trouvait le mage noir. Je revois encore clairement cette silhouette sombre, cette cape noire et cette tête au visage caché par une capuche. Encore aujourd’hui, bien que je sache qu’il m’était impossible d’empêcher les évènements qui ont suivis, je ne peux m’empêcher de m’en vouloir de ne pas l’avoir empêché de frapper les deux cristaux. Le mage avait réussi à emprisonner deux dimensions, la notre et une parallèle dans deux cristaux qu’il tenait dans ses mains quand je m’élançai pour lui porter le coup final. D’un geste résolu, il fit violemment s’entrechoquer les deux cristaux qui fusionnèrent.

 

            Alors les deux mondes se mêlèrent, alors la réalité fut bouleversée. Il nous a fallu du temps, nous qui n’avons alors fait qu’un avec nos doubles dimensionnels. Moi, j’étais, Erhen le Guerrier, et Eric, l’ingénieur informaticien, prestataire au service de la banque Credonac. Ma compagne l’elfe Delha, fut elle et Denise, experte comptable de la Sogifec. Et ce fut pareil pour tous, jusqu’au mage noir, devenu le PDG de la multinationale Dark Castle Inc. Alors vous imaginez un peu le bordel que ça a été pour remettre un peu d’ordre dans ces deux mondes qui en ont formé un seul. Il nous a fallu accepter qui nous avions été, et qui nous étions devenus. Je passe les problèmes de personnalité inhérents à cette transformation. Quand nous avons enfin trouvé une stabilité, alors nous avons retrouvé l’esprit d’aventure, et nous avons décidé de nous remettre à notre quête.

 

            Et le jour est arrivé. Je sors du métro, respire l’air de cette ville, chargé de parfums liés à mes deux anciennes vies. Devant moi, un orque agent de la circulation est en train de réfléchir devant un  zombie gratte-papier qui lui a demandé une adresse. Les orques sont toujours forts mais ils savent se montrer polis si on les traite avec respect. De nombreux passants circulent dans la ville. Les éléphants côtoient les automobiles, les costumes cravate ne choquent pas plus que les robes des nobles, ou les bandelettes des momies. Tout cela est devenu normal. Je rajuste ma cape, jette un œil à me bottes. Mon téléphone portable est dans son fourreau, et mon ordinateur dans ma mallette. Je me retrouve devant la porte du bâtiment principal. Delha-Denise est à mes cotés. Nous pouvons entrer dans le donjon. La dryade-hôtesse d’accueil nous indique quel est le bon ascenseur. Nous arrivons au guichet des plaintes et prenons notre ticket d’attente. Notre quête commence.

 

            Ensemble nous vaincrons les hordes de hobgobelins experts-comptables, nous lutterons vaillamment contre les orques du service contentieux. Nous déjouerons les énigmes du labyrinthe administratif rempli de zombies ralentisseurs de procédures. Nous saurons éviter les pièges des elfes noirs avocats, Grâce à l’aide du cabinet d’avocats des nains et compagnie, nous nous retrouverons en face du juge dragon avec un dossier en béton contre le mage noir, dans lequel nous prouverons que les échanges les plus fructueux de la Dark Castle Inc. n’ont pas eu l’approbation de la cour du conseil des six royaumes et que le dossier tk4774852 est un faux qui n’a pas d’ailleurs reçu les 16 coups de tampon réglementaires. Ensemble, nous avons le bon droit et la volonté de notre côté. Le mage noir sera condamné et vaincu, malgré les sacrifices, malgré les obstacles…

 

            … Mais bon, vous avouerez que ça ne vaut quand même pas un bon coup de hache en travers de la gueule.

Partager cet article

Repost 0
Published by Space Freak - dans Délires
commenter cet article

commentaires

athal 19/10/2007 14:24

super sympa à lire !!!

Space Freak 22/10/2007 22:05

Merci, ça fait toujoèurs plaisir

Sombrelün 08/10/2007 11:21

J'adore ta vision de l'administration! Il est vrais que si on povait faire une réclamation à l'aide d'une rapière au lieu du formulaire A75, ça irat surment plus vite!

Space Freak 08/10/2007 22:27

Méfiez vous des orques du service contentieux. En cas d'impolitesse, ils frappent, et leur tampons encreurs, en plus de peser 5 kilos, sont indélébiles

bardabu 08/10/2007 11:04

Pas si loin de la réalité que ça. Quand on dit que le monde est absurde, on n'est pas très éloigné d'une rencontre insolite entre plusieurs dimensions. Des zombies, j'en connais personnellement. Plutôt gentils en fait.

Space Freak 08/10/2007 22:26

Je ne sais plus qui a dit "le vrai n'est pas vraisemblable". Faudra me présenter ces zombies

wings.of.hope 08/10/2007 09:17

Très bonne histoire, très original.
J'adore la dernière phrase.

Space Freak 08/10/2007 22:24

Je dois avouer n'avoir écrit le texte que pour la placer

Présentation

  • : Le blog de Space Freak
  • Le blog de Space Freak
  • : Je crois que je sais écrire de la science fiction
  • Contact

Recherche