Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2007 1 17 /12 /décembre /2007 22:49

_ Jusque là, j’ai du mal à comprendre la démarche. Permettez moi de récapituler : D’abord, vous créez un mouvement de foule, certes faible, mais suffisamment important pour servir de diversion à l’évasion d’un mutant d’un genre particulier, le dénommé A. A la suite de quoi, celui-ci « infecte », si vous me permettez l’expression, les citoyens de la Ville, ceux-ci se posent des questions sur leur existence, sur le gouvernement… Bref, des questions qu’on leur avait appris à ne pas se poser. Et puis les rebelles, suite à ces actions, commencent à reprendre du poil de la bête, les attentats aux feu d’artifice se multiplient, l’irrégularité se propage, les forces de l’ordres, touchées elles aussi, sont impuissantes à enrayer la propagation, vous arrivez même à prendre le contrôle du satellite de retransmission des information (ou nous nous trouvons en ce moment, soit dit en passant, monsieur l’entité) et puis tout commence à se résorber, les gens sont tués par millions, des soldats au physique de gorille commencent à faire régner un nouvel ordre, et vous, vous regardez ça comme si c’était prévu ; Pourtant je croyais que vous vouliez mettre le désordre.

_ En effet, mon ami, mon but à moi est la mise à mort de toutes ces inutiles  institutions qui se proclament vérité et rendent le monde si rigide…

 _ Et pourquoi vous laissez faire, là ? Ils vont à nouveau le rendre rigide, non ?

 _ C’est une évidence, et moi j’adore montrer la fragilité des évidence…

 

 

Les deux hommes et le borg sont debout, calmes malgré l’armée de monstres vêtus de noir qui les encercle. Timidement, A lève les yeux. Il croise du regard un des soldats. Alors, celui-ci commence à se rendre compte de son état, une envie de réagir naît en lui… et il meurt, son code génétique piégé ayant réagi à son début de révolte.
 B n’ose même pas utiliser son pouvoir télékinésique, conscient du trop grand nombre d’arme pointé dans sa direction. Il n’est pas inquiet pour autant, il attend… 666 analyse les soldats qui l’entourent. Il expérimente la curiosité. Lui aussi, il a l’air d’attendre. Certains soldats s’écartent, laissant passer un gringalet binoclard à l’air sûr de lui.

_ Bonjour, messieurs, lance-t-il. Je suppose que vous avez compris que votre petite révolution a avorté, et maintenant, j’aurais quelques questions à vous poser.

  Les deux hommes ne lui prêtent aucune attention. A lève les yeux au ciel, quelque chose va arriver, il le sait…

 

_Bien, monsieur le gardien du satellite, voyez ce regard, je vous demande l’enregistrer, et de l’envoyer sur tous les écrans de la ville, voulez vous ?

_Ca va être impossible, monsieur C contrôle toutes les communications, et tous les écrans, alors…

_ oui, mais il y a une faille, et s’il n’y en a pas, moi, je la crée….

 

            Et la ville se pare de milliers de reproductions du visage  de A, Et tou ceux qui avaient pu y échapper se retrouvent face à ces yeux, qui les mettent face à eux même. Bien sûr, ce petit problème technique est prévu par la surveillance programmée par C, mais pas ce qui l’accompagne.

 

Le ciel est sombre, sans un nuage, mais sombre. Il fait grand jour pourtant, mais la lumière du soleil est obscurcie par les centaines de soucoupes volantes qui se sont arrêtées, entre deux airs, et qui semblent observer placidement la cité sous leurs réacteurs. Bien entendu, les défenses de la villes sont programmées pour répondre à ce genre d’attaque aérienne, mais l’ordinateur central des armées est en ce moment trop occupé à essayer de résoudre les questions inspirées par le visage transmis depuis le satellite de communications

 

Fin de la deuxième partie

Partager cet article

Repost 0
Published by Space Freak - dans L'erreur
commenter cet article

commentaires

Wings.of.hope 13/01/2008 15:16

J'ai fini de lire cette deuxième partie, et je te dis bravo... mais c'est pour quand la suite ?

Présentation

  • : Le blog de Space Freak
  • Le blog de Space Freak
  • : Je crois que je sais écrire de la science fiction
  • Contact

Recherche