Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2008 1 24 /03 /mars /2008 19:11

            Qu’est-ce qui caractérise un space freak ? Est-ce cette impression, quand il vous regarde, qu’il n’est pas en train d’écouter  ce que vous dites, mais ce que vous pensez ? Est-ce ce regard fou qu’il a en permanence, et qui vous donne l’impression qu’il est tout le temps sur le point de vous sauter au visage pour vous crever les yeux ? Ou bien est ce sourire dément, à faire pâlir (si c’est encore possible) d’envie le Joker, qu’il arbore parfois, et qui n’augure rien de bon ?

    Qu’est-ce qu’un space freak, d’abord ? Un monstre génétique fait de folie, de délires et de vitesse ? Une créature incohérente qui lie les délires les plus fous à la conscience la plus aigue des mouvements stellaires ? Une créature esclave des grandes entreprises de voyages interstellaire et un ange épris de liberté volant gracieusement à travers l’espace, entre les étoiles, les planètes, les comètes et les astéroïdes ? C’est peut être un peu tout ça, une space freak. C’est en tout cas ce que je suis.

    Je m’appelle David, on me connaît aussi sous le nom d’Imperator, et bientôt sous un autre nom. Actuellement je me trouve sur la couchette de mon vaisseau, en train de me reposer de mon dernier saut, pendant que mon confrère et amis, Thomas, dit « Wonderboy », est en train de piloter. En pratique, c'est-à-dire en esprit, je suis en train de faire face à une armée de pseudo singes, qui s’agitent dans toutes les directions, alors que deux individus et une espèce de pantin blanc surdimensionné sont en face de moi. Je suis sur Terre, c’est un fait, mais il ne s’agit pas de ma Terre, il s’agit d’une dimension parallèle,  où ma planète vit sous la dictature d’une espèce de nabot et de son ordinateur. J’ai la vague sensation de saigner du nez, Mais le sang est vite nettoyé par la pluie. Il pleut à verse, d’ailleurs. Et là, au milieu des singes, de la bagarre et des mutants, je me mets soudain à sourire, de ce sourire de fou décrit plus haut. Car je sais exactement ce qu’il faut faire, et ce que je vais faire.

    L’alarme du vaisseau retentit, aigue et répétitive. Norma Jane vient de pénétrer dans ma cabine. Elle semble effrayée. Mais à mon air calme, elle semble se détendre aussitôt. Je sais que nous venons d’entrer dans une dimension parallèle, et que c’est ça qui a mis tous les détecteurs en alerte, car aucune constellation n’est reconnue. Mais nous sommes proches d’une planète qui ne peut être que la Terre, entourée de soucoupes volantes. J’ai rêvé du futur, et tout ce qui va suivre me semble être comme un flash-back. C’est au tour de Thomas de débarquer dans ma cabine, pour m’annoncer qu’il a perdu le contrôle du vaisseau. Nous allons nous écraser sur cette Terre que je ne connais pas. L’alarme retentit, le système de génération de gravité a des problèmes, la situation est catastrophique, on risque d’y rester… La routine quoi !

Partager cet article

Repost 0
Published by Space Freak - dans L'erreur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Space Freak
  • Le blog de Space Freak
  • : Je crois que je sais écrire de la science fiction
  • Contact

Recherche