Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2008 1 07 /04 /avril /2008 10:58

            Si on m’avait dit un jour que je serai sur la lune en train de causer à une entité grimée en Andy Kaufman, et bien je ne l’aurais pas cru, et j’aurais eu raison. Je ne suis pas physiquement sur la lune en train de causer à Andy, mais dans un caisson de survie à bord d’un satellite géostationnaire à bord duquel il n’y a pas encore si longtemps je travaillais à la transmission des informations à travers toute la planète. Et depuis que cette entité a pris le contrôle du satellite, moi je ne suis qu’un spectateur impuissant.

_ Tu as toujours été un spectateur impuissant, mon pauvre ami, me dit Andy

  Oui, en fait, je suis dans une illusion générée par ce type dans laquelle il nous a installés dans des transats sur la lune, habillés en maillot de bain et chemise hawaïenne avec un pack de bière chacun.

_ Blonde et fraîche, elle ne te plait pas, mon pote ?

  Je la goûte. Elle est en effet bien fraîche, mais je la préférerais ambrée

_ Oh, je suis désolé. J’y veillerai lors de ma prochaine illusion.

_ Non, ça va très bien, faut rien changer. Mais dites moi, La Terre ne devrait pas être si proche, je veux dire, dans la réalité.

  C’est vrai que la surface de la Terre occupe tout le ciel. Je ne dis pas  que ce n’est pas beau. En regardant Andy, je me rends compte que je viens de dire une imbécillité. Dans la réalité, Andy Kaufman est mort, pour commencer.

_ Merci de me le rappeler. J’ai pensé que ce serait une manière plutôt agréable de voir les choses. Bon, que voyons nous ici ?

  Et la Terre se met à tourner jusqu’à ce que nous soyons à la verticale de la grande cité, là où se sont rassemblés les soucoupes volantes. On dirait une mosaïque harmonieuse faite avec des enjoliveurs de voitures.

_ Jette un œil ici, dit Andy en me montrant un espace entre deux soucoupes.

Et nous y voici transportés. Et là je vois trois hommes en train de se disputer. Je les reconnais, ce sont les trois mutants, ceux par qui le scandale était arrivé.

_ Scuzez moi, messieurs, mais…

_ Ils ne peuvent pas t’entendre

  Il a gardé sa chemise hawaïenne, mais maintenant, il ressemble à Woody Allen

_ Pourquoi ils se disputent là ?

_ Parce qu’ils ne savent pas quoi faire.

_ Puis-je savoir ce que vous faites là ?

  Je sursaute. Ce qui vient de me poser cette question est un borg de protection. Il me domine de ses deux mètres cinquante.

_ Lui il peut te voir, me dit Woody.

_ Oui, enfin, bonjour monsieur le borg

_ Il s’appelle 666

_ Monsieur 666, je suis l’occupant du satellite d’information actuellement en orbite autours de la Terre, et j’aimerais savoir si vous pouviez me dire où en est la situation ?

_ Si vous êtes en orbite, pourquoi êtes vous là en train de me parler ?

_ En fait je dois être une sorte de projection holographique, due à ce type là. Je désigne Woody

_ Qui désignez vous monsieur ?

_ Moi, par contre, il ne peut pas me voir.

_ Ca t’amuse ? Dis moi ?

  Il a encore changé d’apparence, maintenant, il ressemble à Jack Black

_ Tu pourrais pas choisir une apparence et t’y tenir ?

_ Mon apparence n’a jamais changé monsieur, me dit 666

_ Non, je ne te parlais pas à toi, excuse moi, mais… On ne pourrait pas aller ailleurs ?

 

            Et nous voilà ailleurs. Un genre de plaine avec un lac, et le crash d’un vaisseau spatial. Trois personnes s’extirpent du vaisseau. Et… Bon sang, l’une d’elle, je ne rêve pas, c’est Marilyn Monroe !

_ Ca c’est un coup à toi, non ?

_ Non, ça c’est pas moi. J’aurais été à la place de l’autre, moi, j’aurais choisi Jane Mansfield

_ C’est qui ces trois zigotos

  Et les voilà qui se tournent vers moi. Leur regard… Mon dieu, je n’ai jamais eu l’impression d’être vraiment en train de regarder des cinglés jusqu’à maintenant. Le premier s’approche de moi. Son bras saigne mais il n’y fait pas attention.

_ Voilà un curieux comité d’accueil. Bonjour, monsieur Black, et vous, vous êtes qui ?

  Et nous revoilà sur la lune.

_ C’est quoi la prochaine étape ? Je demande

Il a pris l’apparence de Jim Carrey. Son sourire m’inquiète

_T’as déjà entendu parler de l’Overman ?

_ On y va pas tout de suite, alors, j’ai besoin d’une bière

  Blonde et fraiche, j’aurais préféré ambré, mais ça m’ira…

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Space Freak - dans L'erreur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Space Freak
  • Le blog de Space Freak
  • : Je crois que je sais écrire de la science fiction
  • Contact

Recherche