Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2008 5 17 /10 /octobre /2008 08:00

            C’est apparu comme une évidence à tous ces gens qui déambulaient dans la rue. Il fallait tout simplement tout briser, avancer tout droit et briser ce qui se trouvait devant ; Les armes ne manquaient pas, il n’y avait qu’à ramasser. Pierres, tuyaux. Un curieux sourire se répandit sur les visages des vagabonds des rues. Pendant un instant, ils déambulèrent, comme des somnambules. Et soudain un homme apparut. Il était simplement sorti pour chercher de quoi manger, mais pas vraiment au bon moment. Inutile de dire son nom, ses restes n’étaient plus identifiables après le passage de ces nouveaux dingues. Ca se propagea comme un cercle s’élargissant rapidement… Tout ceux qui étaient en dehors des bâtiments furent touchés par la folie. B et C aussi, pendant un petit moment, mais leur intellect reprit vite le dessus. Il s se dirent aussi qu’il fallait tout détruire, mais un genre de réflexe salvateur leur fit se demander pourquoi, et la folie fut tuée dans l’oeuf. Par contre les singes soldats, eux, n’eurent pas ce réflexe, et eux, en plus, ils étaient armés…

 

            Et soudain, au dessus d’une bande de ces cinglés, plusieurs étages au dessus, une vitre se brisa. Un homme en surgit, comme s’il s’envolait. Il tomba gracieusement, et atterrit dans une grande explosion de poussière et de gravats. Il sortit du nuage de poussière et se tint droit. Vêtu d’un blouson de cuir, d’un pantalon de toile noir, ses mains étaient gantées de cuir et de métal. Soudain, elles se mirent à luire, la première de rouge, la seconde de bleu. Regardant les cinglés, il leur rendit leur sourire, se retourna, et fonça sur ne vitrine pour prendre part au carnage… L’overman était de retour.

 

Deux hommes marchaient depuis la banlieue vers l’intérieur de la ville lorsque la vague de folie les toucha. Ils accusèrent le coup, comme si on venait de les gifler. La folie commença à les submerger, mais reflua, repoussée par une folie bien plus grande et bien plus dangereuse. Les space freaks apprirent de cette manière ce qui les attendait en face d’eux, et à cette perspective, ils sourirent…

Partager cet article

Repost 0
Published by Space Freak - dans L'erreur
commenter cet article

commentaires

Alice 18/10/2008 19:41

Nous pouvons déduire de la hauteur de la vague (plusieurs étages) qu'il s'agit vraisemblablement d'un tsunami ^^
Tu nous racontera le reflux ? ;-P

Space Freak 19/10/2008 15:06


D'ici quelques épisodes, promis, un reflux de type "marée noire"


Présentation

  • : Le blog de Space Freak
  • Le blog de Space Freak
  • : Je crois que je sais écrire de la science fiction
  • Contact

Recherche