Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2008 1 20 /10 /octobre /2008 08:00

            Wonderboy se frotta les mains. Le spectacle lui plaisait. Une ville envahie par la fureur, il n’en demandait pas tant, mais il avait enfin une bonne occasion de laisser libre cours à ses bas instincts.

_ Qu’est-ce que ça signifie ? Demanda Imperator.

_ C’est les soucoupes, là haut, dit Wonderboy.

_ Les soucoupes ? Comment ça ?

_ Ne commence pas à te poser des questions. Ce sont des aliens. Ils nous observent comme des microbes, et puis ils font des expériences. Du genre, « tiens, ça, ça les rend fous, voyons ce que ça donne ensuite. » Alors, je vais leur montrer, moi.

 Dégainant ses dagues mitrailleuses, il adressa un sourire à son compagnon, qui le regarda foncer vers la foule. Ce dernier soupira, regarda ses chaussures, poussa du pied une pierre, et sourit à son tour, pour ensuite foncer à son tour vers la foule.

 

             Un coup de vent passa à travers la foule des citoyens déchaînés. En plein milieu d’eux s’arrêta un homme vêtu de noir qui serrait dans ses mains des mitrailleuses dont les manches se prolongeaient en lames noires et tranchantes. Pendant quelques secondes, le silence régna, et puis tous se ruèrent sur le nouvel arrivant. Les premiers ne se rendirent même pas compte que leur tête venait de quitter leur corps. Les assaillants s’arrêtaient, et tombaient, victime des lames trop rapides pour être vues. Jugeant la victoire trop facile, Wonderboy remit ses armes dans leurs fourreaux, attachés dans son dos. Les furieux hésitèrent un instant, pendant lequel il eut le temps de faire craquer ses articulations. . De nouveau, ils foncèrent. Ils foncèrent, tombèrent, furent piétinés par les suivants, qui tombèrent à leur tour. L’homme semblait partout à la fois, impalpable et meurtrier. Nouvelle pause. La foule cessa d’avancer et Wonderboy s’arrêta à son tour.

 

Un nouvel assaillant venait d’entrer dans l’arène. Ses mains brillaient, l’une de rouge, l’autre de bleu. Il avança jusqu’à se trouver à quelques pas du space freak, et de deux doigts, lui fit signe d’approcher. Il souriait, du sourire dément des cinglés qui s’étaient arrêtés pour regarder. Pendant un instant, Wonderboy eut l’impression d’avoir vu cette scène avant. Ca ne l’empêcha pas de sourire à son tour. Il se mit à courir vers son adversaire. L’overman se mit en garde.

Il para de justesse le coup de son adversaire, para le second, le troisième. Il dut reconnaître que l’homme était rapide, mais il attendit la faille. Wonderboy donnait du pied, du poing, du coude, fit un tour sur lui-même pour décocher un coup de pied tournant. C’était l’erreur attendue par Overman, qui arrêta le coup et lui envoya un formidable coup de son poing bleu dans le dos. Wonderboy eut l’air étonné. Sous le choc, il fut envoyé en l’air. Overman le regarda s’envoler, croyant la victoire acquise. Il s’attendait à le voir geler rapidement pendant son vol et exploser en morceaux congelés lorsque son corps toucherait de nouveau le sol. Mais il n’en fut pas ainsi. Wonderboy vola, mais paru soudain flou aux yeux de son adversaire, ses gestes se firent si rapide que l’overman sembla ne voir qu’une masse informe. Wonderboy toucha le sol vivant, et apparemment intact. « Hou, frisquet ! » lanca-t-il, avant de foncer à nouveau. Etonné, son adversaire avait baissé sa garde, il en profita. Une pluie de coup tomba sur le boxeur aux mains de lumière. L’avantage ne dura qu’un temps. Overman reprit sa garde. Malgré les coups, il n’était pas tombé. Wonderboy jugea qu’il avait une bonne technique, un bon équilibre, et qu’il savait encaisser. Il était temps de passer à la vitesse supérieure. Wonderboy dégaina ses armes. En réponse, Overman ferma ses poings, et la lumière se propagea jusqu’à ses épaules. Frappant le sol de son poing rouge, il fit apparaître une trainée de feu qui fonça sur son adversaire. Wonderboy évita. Overman plongea son autre bras dans la terre et en tira un énorme bloc de pierre gelée qu’il lança. Wonderboy ne sembla pas bouger, mais le bloc ne l’atteignit pas. Il explosa soudain, en morceaux de plus en plus petit. Une sorte de neige grise tomba autours de lui, alors que les canons de ses armes fumaient encore. Overman ne fit pas l’erreur de baisser sa garde une nouvelle fois et fonça. Son poing froid désarma la main droite de son adversaire et son poing chaud, la gauche. Pendant une fraction de seconde, Wonderboy sentit sa main droite refroidir et sa main gauche brûler. Sans réfléchir, il frappa violemment ses mains l’une contre l’autre, l’une main annulant le mal de l’autre, et inversement. Le choc de ces daeux mains fit un bruit qui déstabilisa Overman un moment. Il se reprit vite pour voir wonderboy en face de lui, en garde, qui lui fit signe d’approcher. Le combat reprit. Les adversaires arboraient tous les deux un sourire dément et des yeux écarquillés. Ils étaient tous deux à leur joie d’avoir trouvé un adversaire à leur hauteur…

Partager cet article

Repost 0
Published by Space Freak - dans L'erreur
commenter cet article

commentaires

Lud 22/10/2008 01:34

Sympa le nouveau design ! Par contre c'est écrit un peu petit pour mes yeux de grand père de 25 piges ;)

Présentation

  • : Le blog de Space Freak
  • Le blog de Space Freak
  • : Je crois que je sais écrire de la science fiction
  • Contact

Recherche