Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2008 1 27 /10 /octobre /2008 08:00

            Les extra-terrestres qui planaient au dessus de la planète Terre dans leurs confortables soucoupes volantes avaient commencé par observer placidement le comportement des principaux habitants. Ils avaient ensuite décidé de faire quelques expériences. Ainsi avait commencé cette vague de rage qui avait contaminé une partie de la population. L’observation de cette réaction avait été très intéressante. Ils avaient même pensé à capturer les éléments les plus remarquables, comme ce mutant capable de manipuler les températures extrêmes ou ces deux clones capables de multiplier leur vitesse. C’est le dernier clone qui accaparait leur attention. Il semblait qu’il ait produit une sorte de substance noire vivante qui s’était rapidement fait un devoir d’envahir la planète entière, à commencer par le centre. Et c’est là qu’ils ont commencé à regretter d’avoir fait leurs petites expériences.

 

            C’est quoi ce cirque ? J’aimerais comprendre qui c’est ce type à l’encre de seiche ? Et il fait quoi ? Il se mutile ou quoi ?

_ Ecoute. Comment tu t’appelles déjà ?

_ On m’appelle Overman.

_ Ouais, Overman. J’ai déjà eu affaire à ce type, et là, il est en train de fabriquer des renforts

_… fabriquer ?

            Fin de la conversation.

Ils sortirent du sol à ce moment. Horribles caricatures d’être vivants, créatures à couleur de pierre, toutes en muscles, en crocs, en griffes. Surgissant dans toute la ville, créées pour attaquer, elles attaquent les enragés de la ville. Le massacre a des allures de farce.

  Et puis forme noire lève les yeux, voit les soucoupes volantes, et agit. Plusieurs créatures s’arrêtent, comme soudées au sol, et hurlent de douleur. Leur corps se met à évoluer très rapidement. Leurs bras griffus se transforment en ailes toutes aussi griffues. Et les pattes des créatures se détachent et elles prennent leur envol.

  Les vaisseaux sont bientôt entourés de ces créatures. Les griffes, mi-métal, mi-pierre, découpent le métal comme de vieux  ouvre-boîtes. Alors, les soucoupes bougent, essaient de prendre de l’altitude, sans succès pour la plupart, fuient dans un désordre de panique, ou s’écrasent sur la ville. Certaines parviennent à quitter l’atmosphère.

 

            Sur la lune, deux personnages assis sur des transats observent les évènements. Ils voient ainsi avec détachement une soucoupe se diriger vers eux. Ses mouvements désordonnés aboutissent à un alunissage en catastrophe. La soucoupe roule sur son flanc comme un enjoliveur détaché après un accident de voiture. Elle se dirige dangereusement vers les deux compères. Le premier attrape nonchalamment le pack de bières à ses cotés juste avant que la soucoupe passe entre eux deux. Il regarda ensuite son compagnon ;

_ Une autre bière ?

_ Non merci. T’avais prévu ça ? Je veux dire, tous ces morts, ce type en noir…

_ Non, je n’ai plus rien prévu depuis un moment

_ Et ça peut se terminer comment ?

_ Quelle importance ?

_ Ben… Je vais peut être y retourner un jour, non ?

_ Et bien bonne chance.

_ N’empêche, Qu’est-ce qu’ils se prennent, les aliens.

_ Ouais, là ils doivent se dire quelque chose comme « on aurait peut pas du… »

_ Pas du quoi ?

  mouvement d’épaule du premier qui s’ouvre une autre bière

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Space Freak - dans L'erreur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Space Freak
  • Le blog de Space Freak
  • : Je crois que je sais écrire de la science fiction
  • Contact

Recherche