Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 08:00

_ J’espère que notre campement vous convient, me dit craig.

Encore une fois, je me suis retrouvé comme dans le noir, avec comme seul élément lumineux, les deux amoureux qui se tenaient en face de moi, la main dans la main.

_ Que me voulez vous, à la fin ?

_ Nous avons besoin de votre aide, me dit Craig

_ Mais pour que vous compreniez, me dit Sandova nous devons vous raconter ce qui s’est passé.

_ Et que s’est il passé ? Ai-je demandé, résigné

_ Nous avions épuisé nos rations avant de nous poser sur cette planète, dit Craig

_ Et pour Lui comme pour moi, ces rations contenaient la drogue censée maintenir notre conditionnement à la guerre. Normalement nous aurions du nous battre jusqu’à la mort de l’un d’entre nous, mais ça ne s’est pas passé comme ça.

_ Pour être plus précis, me dit Craig, Nous n’étions pas encore au courant de la présence l’un de l’autre lorsque nous nous sommes écrasé. Il nous a fallu nous organiser, monter chacun son campement, chercher de quoi subsister. Ce ne fut qu’une semaine après, alors que nous commencions à nous poser des questions à propos de notre obéissance, de notre foi en notre commandement, que nous nous sommes trouvés.

_ Ca s’est passé aussi simplement que ça ? Ai-je demandé.

_ Pas tout à fait, dit Sandova. Il faut savoir qu’en plus de brider notre esprit, la drogue bloquait notre instinct, ainsi que nos… besoins charnels. Quand nous avons pris conscience de la présence l’un de l’autre, en nous deux forces se sont mis à combattre. Le devoir et le désir. Et le premier était faiblissant.

_ Il nous a fallu une semaine pour nous rapprocher, et encore, nous avions gardé nos armes, dit Craig. Je nous revois encore, face à face, l’arme à la main, avec chacun l’esprit sens dessus dessous, la discipline commandant de tirer, et l’instinct qui luttait pour mettre cette doctrine en pièce. Nous sommes resté un long moment à nous tenir en joue, inconscients de la pluie, fasciné par l’autre. Je crois avoir lâché mon fusil en premier. Elle m’a suivi, et nous nous sommes jeté l’un sur l’autre, sans réfléchir.

Partager cet article

Repost 0
Published by Space Freak - dans histoires courtes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Space Freak
  • Le blog de Space Freak
  • : Je crois que je sais écrire de la science fiction
  • Contact

Recherche