Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 08:00


A 6h40 précise, Spot se réveilla. L'exactitude énervante de cet individu étai telle que c'était lui qui rappelait à son réveil de sonner
_ Allez on y va, lui lança-t-il
_ Ah, oui, euh, DRRRRIIIIING! répondit le pauvre appareil.

5 minutes plus tard, les ablutions étaient terminées, deux minutes supplémentaires suffirent à Spot pour s'habiller. Il jeta un oeil à la fenêtre. Le ciel était gris, les nuages formaient une spirale parfaite dans le ciel. Il ne s'en étonna pas outre mesure. Le bizarre constituait l'ordinaire d'Apocaville.
Arrivé au bas des escaliers (l'ascenseur présentant trop de facteurs aléatoires pour satisfaire le statisticien) Spot se présenta au restaurant de son hôtel.

Il n'y avait tout simplement personne. Juste un magnétophone en état de marche à la place qu'occupait habituellement le gardien des lieux
_ Heu, il n'y a personne ?
_ Comme vous pouvez le constater, dit le magnétophone.
_ J'aimerais prendre mon petit déjeuner! Personne n'est là ?
_ Étant donné que vous êtes d'un esprit cartésien, mais que vous avez un peu la tête dure, je répète, il n'y a personne. Mais vous pouvez vous servir dans le réfrigérateur pour votre petit déjeuner
_ Mais qu'est-ce qu'il me dit ce magnétophone ?
_ Il vous dit qu'il n'y a personne.
_ Attendez, il y a un truc, non ?
_ Non, c'est vous qui êtes suffisamment prévisible pour que je puisse enregistrer mes réponses à l'avance.
_ Vous savez que c'est vexant de me faire ce genre de remarque.
_ Certes, mais ça reste néanmoins très pratique. Bon appétit et bonne journée
_ Bon, dit Spot. Je peux au moins me servir librement, c'est déjà ça. Enfin, ça ne me dit pas à quoi je vais occuper ma journée
_ étant donné que la majeure partie de la population de la ville a disparu, vous pourriez vous intéresser à ce problème, non ? J'arrive en fin de bande, alors maintenant débrouillez vous!
Spot trouva dans le réfrigérateur du lait et quelques tranches de ambons qui calmèrent sa faim tandis qu'il réfléchissait au nombre de calories qu'allait lui fournir cette nourriture. Mais bon, ensuite, il allait bien falloir y aller...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lina Carmen 10/10/2010 14:07


c'est vraiment amusant ! J'adore votre humour !


Space Freak 10/10/2010 15:44



Merci, ça fait plaisir. Je m'emploie à être original



Présentation

  • : Le blog de Space Freak
  • Le blog de Space Freak
  • : Je crois que je sais écrire de la science fiction
  • Contact

Recherche