Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 08:00

Encore une magnifique mise en image d'un de mes petits scénarios par maitre Alex

Régalez vous

 

(cliquez pour agrandir l'image)

StripIV2

Repost 0
Published by Space Freak - dans Délires
commenter cet article
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 08:00

C'est avec une grande fierté que je peux vous présenter quelques petits strips, qui je l'espère seront les premiers d'une longue série, avec moi au scénario et Alex, chez qui il faut aller, au dessin
amusez vous

Instant V-Nusien

Pilote (cliquer pour agrandir)

StripIV0

Saison 1: 1 (cliquez pour agrandir)

StripIV1

Repost 0
Published by Space Freak - dans Délires
commenter cet article
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 08:00
Miss Alice m'a à ma demande, proposé un sujet pour un article. Sujet que je ne dévoilerai qu'à la fin dudit article. Amusez vous bien:

            Le temps était venu. L’alignement des planètes du système solaire annonçait l’évènement. Déjà des signes apparaissaient : Sur mercure, une montagne haute de trois kilomètres avait surgi du sol et avait disparu tout aussi rapidement. Sur Mars, le président du fklouin occidental avait toussé une fois de plus que ses soixante toussotements hebdomadaires habituels, et, chose rare, avait pris une pilule mentholée pour s’éclaircir la gorge. La chose le tua sur le coup, les martiens n’ont pas de gorge. Sur pluton, le dernier survivant de l’expédition fliiig et compagnie eut une crise de flatulence, mais ça ne le gêna pas trop, vu qu’il était tout seul. Sur Terre, Ben Wilson Carrady vit dans le hot dog qu’il mangeait une tache de moutarde qui ressemblait exactement au visage de jésus christ ivre qu’il avait vu dans une bande dessinée comique trois semaines auparavant. Mais il n’en avait rien à cirer car son voisin de table venait de se faire sur sa chemise une tache de ketchup qui avait la forme d’une actrice de films X.

            Bref, le temps était venu, quoi ! Et ainsi, on put voir apparaître dans le ciel Vénusien, au dessus d’un point précis une lumière qui grossissait, et grossissait encore jusqu’à révéler sa nature, à savoir les réacteurs d’un vaisseau en forme de cupcake au chocolat blanc qui se posait au point précis précédemment cité. L’instant était solennel. Il semblait aux vénusiens présent à ce moment là à cet endroit là, c'est-à-dire un passant qui venait de jeter son journal et un agent des forces de l’ordre qui s’apprêtait à verbaliser le vaisseau pour stationnement illicite, bref il semblait à ces gens là qu’un évènement hors norme était sur le point de s’accomplir. Et en effet, il s’accomplit. Une ouverture circulaire se fit dans le vaisseau, qui vomit par celle-ci une lumière aveuglante, au milieu de laquelle une silhouette apparut. L’individu marcha lentement, sûrement, peu pressé mais certain de son destin. Il fit face à un bâtiment précis, s’arrêta quelques instants pour contempler l’endroit où son destin le menait, puis reprit sa marche. Il entra. A l’intérieur, un vénusien fit pivoter un trône de métal afin qu’il soit face au nouveau venu. Il l’invita à y prendre place. Le nouveau venu s’y assit, calant bien son dos sur le dossier du trône, trône qui pivota de nouveau. L’acteur de la prophétie prit alors la parole et dit les paroles qui scellèrent à jamais son destin :

 

« Comme d’habitude, bien dégagé sur les tentacules, vous me faites la barbe aussi, et je ne veux pas de votre shampooing adoucissant à la fkingzzz, qui me donne des éruptions. »

 

Le temps était venu. L’alignement des planètes du système solaire annonçait l’évènement. Ben mac Blouerk, paysan vénusien de son état, venait pour sa coupe de cheveux annuelle, ce qui l’enthousiasmait autant qu’une visite chez le dentiste pour un humain…



Le sujet était: "la micro-capillarité du V-nusien"
Repost 0
Published by Space Freak - dans Délires
commenter cet article
20 janvier 2010 3 20 /01 /janvier /2010 08:00
L'ennui avec moi, c'est que je ressasse souvent les choses quenje souhaite dire, mais lorsqu'arrive le moment de les jeter sur le papier, ou sur l'écran, je bloque sur la première phrase.
Tout d'abord, merci à ceux qui me lisent, et merci infiniment à ceux qui me laissent des commentaires (mention spéciale à miss Sucre, dont les commentaires me font toujours du bien au moral).
Quoi qu'il en soit, je n'écris plus depuis un moment, la date du dernier article paru avant celui ci devrait vous en convaincre. Alors, pourquoi ?
Suis-je mort ? Si c'est le cas, je ne suis pas au courant
Ai-je eu des difficultés immenses dans mon travail et/ou ma vie personnelle ? Pas vraiment, non. Mon boulot reste le même, ma famille va bien, tous m'aiment et je leur rend bien
Alors quoi ? Le manque d'inspiration ? Curieusement, non! je sais comment va se passer la suite des aventures de Spot, avec, entre autre, une invasion d'aliens en shorts tongues et lunettes de soleil, une séance de thérapie de groupe pour  anciens super-vilains repentis et dépressifs, des jeux de mots à la noix et une ambiance que j'essaie de faire délirante (si ce n'est pas le cas, prévenez moi s'il vous plait)
C'est simplemen que je n'arrive plus à écrire. Je n'arrive même plus à ouvrir le traitement de texte, je me sens... amorphe, mou comme une baudruche mal gonflée, bref, inconsistant. En même temps, j'ai pas trop le moral. Alors est-ce du à mon incapacité à écrire, ou bien est-ce que mon incapacité à écrire est due à mon moral bas ? Je préfère ne pas spéculer là dessu, je laisse l'oeuf et la poule aux philosophes et aux fermiers.

Alors, voilà, je vais tenter d'écrire à nouveau, et j'espère que ça marchera.

Merci à ceux qui ont lu jusque là

Et au fait, allez voir le dernier Zine du forum des autres mondes. C'est pas parce que je n'y ai pas participé que ça ne vaut pas le coup d'oeil
Repost 0
Published by Space Freak - dans Délires
commenter cet article
14 août 2009 5 14 /08 /août /2009 23:25

Alors, ça se passe comme ça. Je m’ai fait tagguer par Miss SAD. Donc me voici avec l’obligation de respecter ces quelques commandements. Hem, Hem (prononcer la suite d’une voix grave, ça en jette)

 

1er commandement :

8 souhaits tu formuleras (mais trop rêver tu ne devras pas, car peu de chances d'être exaucé tu auras...).

 

Alors, bon génie, voici quels sont mes souhaits

 

1 : Je souhaite que mon prochain article soit illustré par miss SAD

2 : Je souhaite devenir l’écrivain le plus connu du monde

3 : je souhaite pouvoir me nourrir d’électricité

4 : Je souhaite devenir le maître de l’univers (j’y travaille, je suis d’ailleurs en passe de le devenir)

5 : je souhaite que le tlexllan devienne le squibble des sxonzzz (Ce n’est peut être pas très facile à comprendre, mais quand ce vœu sera réalisé, les vénusiens me remercieront)

6 : Je souhaite que le monde parvienne à la compréhension fondamentale des courants psychiques de l’univers que j’ai enfin atteint

7 : Je souhaite finir mes phr…

8 : Je souhaite pouvoir enfin m’échapper de l’asile de fous

 

 

2ème commandement :

Des 10 mots imposés tu diras ce à quoi ils te font penser.

 

- message : Nous venons en paix… et ceux qui ne sont pas d’accord, on les désintègre !

 

- blog : glovitch kalpouli treviska stillitch ? Blug ! 


- prix : Tout ça pour un aller retour Paris-Pluton ? Mais… vous avez pris en compte ma carte de réduction ?


- croix : On a creusé pendant des jours sans rien trouver, et puis j’ai appris que le dessinateur de cette carte était illettré. Il n’avait pas indiqué l’emplacement d’un trésor, il avait signé ! 


- scrap : J’ai entendu gratter à la porte, ça doit être le chien

_ Mais Chéri, il est mort depuis dix ans, on l’a enterré, ses organes sont putréfiés et il ne reste que son squelette

_ C’est pour ça qu’il gratte, il ne peut pas aboyer, maintenant, va lui ouvrir !

- création : Les articulations délicates de l’automate que j’ai mis onze ans à créer se meuvent par elles même pour la première fois. Son doigt pointe vers moi. Son synthétiseur vocal se met en marche « Maître… votre braguette est ouverte ». J’aurais imaginé plus glorieux comme première phrase.

 

- bonheur : Non, monsieur, il est écrit qu’on a droit de le rechercher, mais pas de le garder, alors maintenant, vous le reposez où vous l’avez trouvé ! 


- vie : J’ai enfin découvert le sens de la vie et c’est… c’est à vous de chercher maintenant !


- enfant : Qui a mis ces gamins dans mon jardin d’éden ? Non mais… Je vous interdis de toucher à mes pommes, sales gosses ! Et voilà ! Ils viennent d’inventer le feu !


- passion : Et voilà l’autre qui s’est gourré de chemin, on est dans la réalité virtuelle, mon vieux ! Et la ville que tu vois, c’est une illusion, c’est pas Sion !

 

3ème commandement :

Sur la personne qui t'a tagué, un petit mot tu diras.

Alors, Miss SAD, que j’aime bien appeler Miss Sucre, est une jolie dessinatrice, à l’univers bien tracé et à l’imagination fertile. Nous avons quelques fois collaboré ensemble, et ce pour mon plus grand plaisir, et, je l’espère, pour le sien ! Il ne faut dire qu’un petit mot pour la définir, définir son univers et son coup de crayon ? Alors je dirais… joli.

 

4ème commandement :

à 8 autres pauvres innocentes victimes, ce pénible exercice tu tenteras d'imposer, et les prévenir tu devras.

 

Alors, puisqu’il le faut, je taggue :

-         Dieu (hah, bah non, c’est moi)

-         Bouddha

-         Elvis ( il me doit un service)

-         Michael Jackson (Je dirai au précédent de lui passer le message)

-         Le rescapé de la huitième planète du système Skannng (il a internet, mais vu la distance, le message mettra 8 ans à lui parvenir, il faudra être patient)

-         Le docteur grosjan, qui s’occupe de mon cas et administre mes électrochocs

-         L’infirmière chargée de resserrer ma camisole

-         Et le premier qui le voudra !

Repost 0
Published by Space Freak - dans Délires
commenter cet article
22 janvier 2009 4 22 /01 /janvier /2009 08:00
Mamzelle SAD vient de me tagger, me demandant quelles seront mes bonnes résolutions pour cette année. Je dois avouer que c'est une sacrée reconnaissance, la première fois que je me fais tagger. Ca s'arrose

Seulement voilà...

Il y a quelques années, j'ai pris la bonne résolution de ne plus prendre de bonnes résolutions....

Mais bon, puisque personne ne tient ses bonnes résolutions, autant faire plaisir.

- D'abord, je vais tâcher d'être un peu plus productif
- Et puis je vais écrire un roman qui va gagner tous les prix des romands de SF et d'Heroic fantasy réunis
- Et puis je vais tâcher de fusionner avec les énergies cosmiques pour comprendre la grande vérité du grand tout
- Et puis je vais faire jaillir des flammes de mes mains
- Et puis il va falloir que j'enterre les gens que j'ai massacrés. Ma femme commence sérieusement à se plaindre de l'odeur
- Et puis je vais devenir un grand maitre de kung-fu qui surpassera Shaolin nord et Shaolin sud réunis
- Et puis je vais ouvrir les portes interdimensionnelles pour voir comment c'est le monde où Kennedy n'a pas été assassiné
- Et puis je vais apprendre le vénusien
- Et puis je crois que je vais aller me coucher...

et maintenant, il faut que je tagge à mon tour.

Je tagge Mille visages
Ainsi que mademoiselle Kejik
et enfin monsieur Wings of Hope
Repost 0
Published by Space Freak - dans Délires
commenter cet article
4 juin 2008 3 04 /06 /juin /2008 03:52
Qu'est-ce qui s'est passé ?
 combien de temps s'est écoulé ?
J'ai été mis en hibernation à mon insu.
     Bon sang! Celà fait plus d'un mois, mais comment ai-je pu me laisser prendre ? Et comment ai-je pu m'évader ? Je ne suis que le pilote clandestin de ce crâne. Quelle heure est il ? Près de quatre heure du matin  ? Ah, je crois comprendre! Son corps est éveillé, mais lui, a un défaut d'attention, et j'en profite, un peu par accident.
     Et oui, je ne suis que le space freak, celui qui pilote clandestinement le crâne de celui qui tape en ce moment. Je profite de ce moment d'évasion pour reprendre le contrôle. Je n'ai pas beaucoup de temps, il va sans doute reprendre le contrôle, et me remettre dans ma cellule virtuelle.

    Il faut que vous sachiez que je suis là, le space freak, celui qui délire, je suis là, et j'ai besoin d'expulser toutes ces histoires, de les dire, de les écrire. alors, elles reviennent, pas forcément régulièrement, mais elles arrivent.

Attendez moi, je vous ouvrirai à nouveau les portes...

... qand je trouverai le temps
Repost 0
Published by Space Freak - dans Délires
commenter cet article
7 octobre 2007 7 07 /10 /octobre /2007 20:56
Voici une deuxième image,  que j'ai tenté "d'illustrer". En espérant toujours que la nouvelle plaise.
excusezmoi.jpg

Bur’orqu’ratie

 

            Je me souviens du jour de la grande fusion. Jamais je ne pourrai l’oublier. Jamais je n’oublierai le sacrifice de mes compagnons de voyage, morts pour me permettre d’accéder à la dernière salle, celle où se trouvait le mage noir. Je revois encore clairement cette silhouette sombre, cette cape noire et cette tête au visage caché par une capuche. Encore aujourd’hui, bien que je sache qu’il m’était impossible d’empêcher les évènements qui ont suivis, je ne peux m’empêcher de m’en vouloir de ne pas l’avoir empêché de frapper les deux cristaux. Le mage avait réussi à emprisonner deux dimensions, la notre et une parallèle dans deux cristaux qu’il tenait dans ses mains quand je m’élançai pour lui porter le coup final. D’un geste résolu, il fit violemment s’entrechoquer les deux cristaux qui fusionnèrent.

 

            Alors les deux mondes se mêlèrent, alors la réalité fut bouleversée. Il nous a fallu du temps, nous qui n’avons alors fait qu’un avec nos doubles dimensionnels. Moi, j’étais, Erhen le Guerrier, et Eric, l’ingénieur informaticien, prestataire au service de la banque Credonac. Ma compagne l’elfe Delha, fut elle et Denise, experte comptable de la Sogifec. Et ce fut pareil pour tous, jusqu’au mage noir, devenu le PDG de la multinationale Dark Castle Inc. Alors vous imaginez un peu le bordel que ça a été pour remettre un peu d’ordre dans ces deux mondes qui en ont formé un seul. Il nous a fallu accepter qui nous avions été, et qui nous étions devenus. Je passe les problèmes de personnalité inhérents à cette transformation. Quand nous avons enfin trouvé une stabilité, alors nous avons retrouvé l’esprit d’aventure, et nous avons décidé de nous remettre à notre quête.

 

            Et le jour est arrivé. Je sors du métro, respire l’air de cette ville, chargé de parfums liés à mes deux anciennes vies. Devant moi, un orque agent de la circulation est en train de réfléchir devant un  zombie gratte-papier qui lui a demandé une adresse. Les orques sont toujours forts mais ils savent se montrer polis si on les traite avec respect. De nombreux passants circulent dans la ville. Les éléphants côtoient les automobiles, les costumes cravate ne choquent pas plus que les robes des nobles, ou les bandelettes des momies. Tout cela est devenu normal. Je rajuste ma cape, jette un œil à me bottes. Mon téléphone portable est dans son fourreau, et mon ordinateur dans ma mallette. Je me retrouve devant la porte du bâtiment principal. Delha-Denise est à mes cotés. Nous pouvons entrer dans le donjon. La dryade-hôtesse d’accueil nous indique quel est le bon ascenseur. Nous arrivons au guichet des plaintes et prenons notre ticket d’attente. Notre quête commence.

 

            Ensemble nous vaincrons les hordes de hobgobelins experts-comptables, nous lutterons vaillamment contre les orques du service contentieux. Nous déjouerons les énigmes du labyrinthe administratif rempli de zombies ralentisseurs de procédures. Nous saurons éviter les pièges des elfes noirs avocats, Grâce à l’aide du cabinet d’avocats des nains et compagnie, nous nous retrouverons en face du juge dragon avec un dossier en béton contre le mage noir, dans lequel nous prouverons que les échanges les plus fructueux de la Dark Castle Inc. n’ont pas eu l’approbation de la cour du conseil des six royaumes et que le dossier tk4774852 est un faux qui n’a pas d’ailleurs reçu les 16 coups de tampon réglementaires. Ensemble, nous avons le bon droit et la volonté de notre côté. Le mage noir sera condamné et vaincu, malgré les sacrifices, malgré les obstacles…

 

            … Mais bon, vous avouerez que ça ne vaut quand même pas un bon coup de hache en travers de la gueule.

Repost 0
Published by Space Freak - dans Délires
commenter cet article
29 juin 2007 5 29 /06 /juin /2007 19:06

Bon, me voilà embarqué sur mon vaisseau, Je me mets d'abord en orbite autours de la planète pour me remettre un peu les idées en place. Bon, résumons.

1) Je reviens d'une planète bizarre située dans un univers parallèle que j'ai atteint grâce à des doses non officielles qui, non contentes de me dérouter, ont, semble-t-il modifié mon ADN

2) J'ai dans le crâne une puce non moins officieuse qui, tout en me garantissant mon autonomie de vol, a logé un intrus dans mon crâne, le sieur Relka Kapec, premier du nom, ancien prisonnier dans le Havre de la planète Beldine

3) Il semblerait que j'ai la possibilité de m'affranchir de Transstar pour pouvoir fonder ma propre boite, avec comme sponsor le grand Lambda Prime, rien que ça! 

4) J'ai eu la chance de récupérer à nouveau une petite clonette de marylin, que, pour des raisons personnelles, j'ai choisi de nommer Norma Jane, et ce pour le plus grand plaisir de celle ci. 

Est-ce que j'ai suffisammment bien résumé la situation, mon cher Kapec. Et d'ailleurs, comment vous êtes vous retrouvé coincé dans une petite puce ?
Vous dites, vous avez été remplacé ? Par un nommé Relka Kapec 2 ? Voilà qui est original. Et pourquoi vous a-t-on remplacé ? Pour une faute de traduction ? Et, bien, votre lambda prime, il n'est pas aussi coulant que je l'avais cru. 
  Bon, il va falloir rentrer. Vous savez comme je peux revenir dans mon univers ? Oui ? Tant mieux! Au fait, maintenant que j'y pense, il reste deux caisses pleines de vos fameuses doses dans le havre de Beldine, j'espère que les autres Freaks ne se sont pas empoisonnés avec. 
Vous dites ? Aucun risque ? Les doses se sont liquéfiées ? Ca n'a pas du plaire à L'albinos, lui qui tient les comptes, ça a du encore couter du nettoyage. Vous dites, ce liquide est une entité ? Il va chercher à se glisser dans la planète ? Vous avez bien dit, DANS LA PLANETE ????  Mais c'est une CATASTROPHE!!! 
  Indiquez moi au plus vite le chemin pour rentrer sur Beldine! Vous n'avez pas idée ce que vous venez de déclencher!!!

Repost 0
Published by Space Freak - dans Délires
commenter cet article
26 juin 2007 2 26 /06 /juin /2007 22:55
Imperator:

Bon, j'ai réussi à me poser sur une des planète à proximité de là où mon vaisseau s'est arrêté. L'endroit semble hospitalier. Une prairie, des forêts à l'horizon, ça parait pas mal. Il ne reste plus qu'à espérer que je trouverai quelque chose qui me servira de carburant pour mon vaisseau, les reservoirs sont à sec.  Tout ce que j'ai, c'est un détecteur de mouvements. j'espère que ça me permettra de trouver des autochtones bienveillants. Ah! Je détecte un mouvement. ca a même l'air de s'agiter fort. je pénètre dans la forêt. Je commence à entendre des bruits. Fichtre, la dernière fois que j'ai entendu ça, c'est lorsque j'ai du amener un bataillon dans la bataille de kasel-Riga. Bon sang, mais ça ressemble fort à une boite de pandore, ce que je vois, devant moi. Et ça, c'est quoi ces autochtones ? 
    La bonne nouvelle: ils ont de l'antimatière, je pourrai peut être refaire le plein de mon vaisseau.   
    La mauvaise nouvelle: Ils n'ont pas l'air pacifiques, si j'en juge par la manière dont ils traitent les clones...

Wonderboy:

Me voilà posé sur ce caillou. Je n'ai pas rêvé. Il y avait bien des gens avant. je vois plein de traces de pas. Ils avaient même  commencé à construire des habitations. Où sont ils bon sang ?HéééééHoooo!! J'ai avec moi un détecteur de mouvements, ils sont en série dans les vaisseaux. Et pour l'instant je ne vois rien, même en augmentant la portée au max... Eh! Attendez, c'est quoi, ça ? Bon sang. Il y a quelque chose qui bouge, ça a l'air humanoïde. Je cours vers sa position. C'est un clone 6 qui se traine par terre, il a l'air d'en baver. Bon sang ! Qu'est-ce qu'il lui ont fait ? On dirait qu'on a pétrifié sa jambe. Elle a l'air faite d'argent. J'arrive à son chevet. Il peine à ramper par terre. Il le voit, et murmure des choses rapidement. j'ai du mal à comprendre. Il me parle d'une maladie, il était dans une grotte, c'est pour ça qu'il avait réussi à y échapper... et le voilà qui s'évanouit. Il va falloir le traîner jusqu'au vaisseau. Avec sa jambe en argent, il doit peser comme un cheval mort. Et moi, quitte à trouver un clone, j'aurais préféré une Marylin. 

L'albinos:

Non, là franchement, vous avez abusé, les copains. Non seulement, Imperator a laissé une ardoise énorme à cause de son nettoyage pas net, mais en plus, vous avez piqué deux vaisseaux sans l'autorisation de la compagnie Transstar. Et vous m'avez laissé moi, tout seul, à expliquer l'absence de deux vaisseaux, et l'apparition soudaine de ces deux caisses dans la chambre des Space Freaks. les chimistes dépêchés sur place sont hyperactifs. Ils ont l'air ébahis. Ils ne comprennent pas qui a pu synthétiser un accélérateur comme celui là. Je les entends parler entre eux. ils parlent d'ue nouvelle génération d'accélérateur, meêm si celui-ci n'a pas l'air d'être encore stabilisé. Je n'en entend pas plus. Monsieur Douglas, le responsable du havre, me regarde. Il n'a pas l'air très content. Non, là les copains, vous m'avez vraiment laissé dans la mouise. je fais quoi, moi, maintenant ? Je suis censé lui dire quoi ?... 
Repost 0
Published by Space Freak - dans Délires
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Space Freak
  • Le blog de Space Freak
  • : Je crois que je sais écrire de la science fiction
  • Contact

Recherche